Dans chaque Chat il y a un Pacha !

Week-end ou vacances, peut-on laisser son chat à la maison ?

chat_valise200

Pouvez-vous laisser votre petit félin seul à la maison en cas d’absence ?

Départ en week-end ou vacances…
On peut toujours essayer de se convaincre que le chat est un animal très indépendant, plus attaché à son foyer qu’à ses maîtres, n’ayant besoin de personne pourvu qu’on lui laisse à manger…
Balivernes ! Le chat de maison est totalement dépendant de ses maître et a besoin d’affection et d’attention au quotidien. L’anxiété de la séparation existe bel et bien chez le chat.

Alors comment faire pour que votre compagnon à 4 pattes supporte le mieux possible votre absence ?

  • A quelles conditions ?

    Cela peut être envisageable pour un séjour court, mais tout dépend de ses habitudes :

    • Pour combien de temps ?chat-pleure
      Un chat mettant plusieurs jours pour s’habituer à un nouvel environnement -à plus forte raison s’il est âgé-, si votre absence doit durer 2 jours, mieux vaut éviter de déranger ses habitudes et de lui imposer en plus le stress du transport s’il n’est pas coutumier des déplacements
    • A-t-il l’habitude de sortir ? Si oui le confinement posera problème
    • Est-il en parfaite santé ?
    • Peut-il supporter la séparation ? En effet certains chats (sevrés trop tôt ou ayant connu mauvais traitements, incendie ou autres accidents au cours de sa vie) peuvent être terriblement malheureux lorsqu’ils sont séparés de leurs maîtres. Ils peuvent alors développer une anxiété les amenant à miauler, à cesser ce s’alimenter, à des léchages excessifs, de la malpropreté voir des automutilations.
    • A vous donc d’évaluer la capacité de votre chat à supporter la séparation

  • Veiller alors à son bien-être et à sa sécurité :

    • Le préparer à ce type de situation en lui imposant régulièrement et précocement de courtes séparations et en augmentant progressivement la durée
    • Ne pas encourager d’excessives ‘retrouvailles’ qui ne feraient que renforcer sa dépendance, attendre quelques minutes avant de caresser ou de lui donner une friandisechat triste
    • Ne pas laisser seul un chaton
    • Difficile d’imaginer à quoi il va bien pouvoir s’occuper pendant cette absence. Alors veiller à fermer l’accès aux fenêtres et balcon, fermer l’abattant de la cuvette des WC, ranger hors de portée tout ce qui peut être potentiellement dangereux : plantes toxiques, médicaments, produits ménagers, fils électriques branchés etc.
    • L’occuper : prévoir jouets, arbre à chat, perchoirs lui permettant de voir dehors. Et donc laisser les volets ouverts. Il serait cruel de le laisser dans le noir
    • Sa nourriture :
      > pour une journée la nourriture humide (boîte ou sachet fraîcheur) peut se conserver
      > au-delà et pour tout et autant qu’il soit familiarisé avec ce type d’alimentation, prévoir des croquettes.
      > Il existe des distributeurs équipés d’un accumulateur de froid permettant de conserver les aliments frais et humides.
      > Pour l’eau, investir dans une fontaine qui lui permettra de disposer d’eau fraîche en permanence
    • Le laisser aller dehors ? C’est à éviter car très imprudent : accident, agression par un autre chat, problème de santé peuvent survenir en votre absence.
      Mieux vaut le confiner à la maison.
      La personne qui viendra le visiter,  peut lui ouvrir la porte pour quelques heures de liberté… à condition qu’il soit assez discipliné pour accepter de rentrer.

  • En cas de long séjour :

    • La garde à domicile

      Une personne de confiance, voisin ou parent, devra passer chez vous tous les jours, changer l’eau et la nourriture, nettoyer la litière, passer un peu de temps avec lui.
      Il existe des services de « Cat-Sitter » qui proposent de passer chaque jour s’occuper de votre chat (compter 10 à 20 €/jour). Vous assurer que la personne détient un certificat de capacité animalier ainsi qu’une autorisation de la direction des services vétérinaires (DSV).

    • La famille d’accueilchat vacances

      Pendant votre chat par vivre chez des personnes qui, le plus souvent, ont déjà des animaux et/ou gardent d’autres animaux.
      A éviter donc si votre petit félin est craintif et/ou n’est pas habitué à côtoyer d’autres animaux.
      Visitez les installations proposées, l’hygiène de la maison,  certificat de capacité animalier ainsi qu’une autorisation de la direction des services vétérinaires (DSV).
      Tarif : compter entre 5 et 20 €/jour

    • La pension

      Les pensions pour chat offrent en général un cadre adapté, avec arbre à chat, « niche », jeux etc.
      Si l’espace doit être partagé avec d’autres chats, s’assurer qu’ils ne seront pas trop nombreux pour éviter stress, bagarres et blessures. Votre chat doit alors être habitué à côtoyer d’autres animaux, sinon c’est une solution à oublier.
      Il vous faut donc impérativement visiter la pension afin de vous assurer que les conditions d’accueil conviendront à votre animal.
      L’établissement doit disposer d’un certificat de capacité « animaux domestiques » décerné par l’Etat.
      Coût : entre 8 et 12 euros/jour, sauf établissements de luxe (possibilité de voir votre chat avec une webcam) !

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Suivez les actus du ChatPacha

facebook lechatpacha Google+ leChatPacha

Suivez leChatPacha sur Facebook

Partagez votre passion !

partagez votre passion

Vous avez un ChatPacha, vous adorez les chats ?
Livrez-nous vos expériences, témoignages, vos plus belles photos !
Nous publierons les meilleures :
J'envoie mon histoire/une photo